Jonathan Jurion

Jonathan_600

Jonathan Jurion nait à Ivry-sur-Seine et grandit en Guadeloupe. Il débute le piano à onze ans, et il découvre le jazz, avec comme premières références Michel Petrucciani, Alain Jean-Marie ou encore Mario Canonge. Au lycée, il rencontre  Arnaud Dolmen et monte un premier trio en compagnie de Francis Fautrai. Il rencontre également Sonny Troupé, duquel il apprendra beaucoup. Les deux font partie du Trio Swanha Desvarieux et tournent dans la Caraïbe. En 2004, on retrouve le jeune pianiste dans plusieurs formations locales parmi lesquelles Artefact, emmené par le contrebassiste Marc Jallet. Il tourne aussi en quartet, sous le nom de  Dunk, avec Leedyah Barlagne, Eric Delblond et Sonny Troupé. Au mois de mai, Jonathan est sur la scène du Centre des Arts, sous la houlette du guitariste Christian Laviso, auquel s’est joint pour l’occasion le saxophoniste Kenny Garrett. Cette période est pour Jonathan celle de la découverte du Gwoka, grâce aussi à Kimbol, Kafé, etc. et du fait que cette musique peut se jouer avec tous les instruments. Il prend conscience de la richesse musicale non seulement de la Guadeloupe, mais plus largement de toutes les Antilles, et des possibilités offertes par sa fusion avec le jazz.

En guise de travaux pratiques, Jonathan monte deux formations, l’une de latin jazz avec entre autres Jérôme Castry, et surtout C II J (Caraib To Jazz), avec Régis Thérèse), Grégory Louis et Laurent Lalsingué. Début 2005, Jonathan devient le nouveau pianiste d’Iguane Xtet. En fin d’année, il se retrouve avec eux sur la grande scène du Festival de Jazz de Pointe-à-Pitre, après avoir participé à l’enregistrement de Maagix. Avec Iguane Xtet, Jonathan participe en 2006 au Concours National de Jazz de la Défense, et en fin d’année au Festival Influences Caraïbes. A partir de 2007, Jonathan se consacre en priorité au projet Caraib II Jazz. Cela mènera à l’album qui sort début 2007. Le groupe participera en 2008 au festival Carib’in Jazz à l’Olympia, ainsi qu’au Festival de Jazz de Pointe-à-Pitre en fin d’année. Jonathan tourne un peu avec Andy Narell, en Europe et dans la Caraïbe. Il a l’occasion de jouer avec Flora Purim et Airto Moreira et, en compagnie de Lonnie Plaxico, accompagne Jacques Schwarz-Bart dans l’émission « Ce soir ou jamais ».

L’année suivante, Jonathan trouve un engagement de quatre mois avec le spectacle Afrika-Afrika à Londres, sur le principe du Cirque du Soleil. Jonathan s’imprègne à cette occasion des influences de la musique africaine, du Sénégal au Cameroun ou encore au Maghreb. En 2009, on retrouve Jonathan aux côtés de Mokhtar Samba, de Brice Wassy, Dominique diPiazza, et en tournée avec Calypso Rose, de la Nouvelle Zélande à la Suisse en passant par l’Espagne, l’Irlande, etc. En 2010, Jonathan fait partie du groupe Djazil, avec Thérèse Henry, Mathieu Borgne, Cédric Baud et Lukmil Perez Herrera. Jonathan rencontre le chanteur atypique Stéphane Polsky. Une belle complicité s’installe qui amènera le duo à enregistrer pas moins de quatre albums entre 2010 et 2013. Avec Iguane Xtet, Jonathan joue au festival Jazz in the South à Sainte Lucie. Au retour en Guadeloupe, le groupe jette sur bandes les premières pistes de ce qui deviendra finalement l’album Purple Sofa.

En 2012, Arnaud Dolmen fait appel à lui pour son projet Nono Experiment, et il participe également au projet Gwadloup Kréol Soul avec Malika Tirolien, Leedyah Barlagne, MeeMee Nelzy, Eric Delblond et Yoann de Danier. Il enchaine en 2013 avec le quintet de Yann Négrit (avec Michel Alibo, Damien Schmitt et Dominique Tauliaut) et Santana Tribute, le groupe de Fabien Maurin. Surtout, Jonathan forme son nouveau trio avec Arnaud Dolmen et Damien Nueva, peaufine et répète son répertoire, se produit dans de nombreux clubs parisiens. Cette année 2014 est d’abord marquée par la sortie du deuxième album de Caraib II Jazz, Four Elements, qui sort en avril. Le deuxième album d’Iguane Xtet, Purple Sofa, sort également de l’usine ! Jonathan fait aussi partie du Vlado Trio du batteur Vladimir Delavigne, avec Yves Cerf, aux saxophones et à la flute, et joue sur l’EP du guitariste Ralph Lavital, fraîchement pressé également.

 

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com
TOP