Eric Danquin

Eric_600

Professeur de batterie et de percussion à l’école municipale de musique de Port-Louis (Guadeloupe) et de Basse-Terre (Guadeloupe), Eric Danquin a commencé la batterie en suivant ses premiers cours avec Fabiano, avant de suivre les enseignements de batterie au CIM de Paris en 1979 et 1980. A partir de 1982, Eric se produit dans de nombreux concerts, notamment au sein du groupe Atika, puis avec le groupe Gwo Siwo (1983-1984). Il enregistrera d’ailleurs un album avec cette dernière formation. C’est à cette période également qu’il participe au chantier musical de Basse-terre (Guadeloupe) et suit des stages de musique brésilienne avec Paolo Moura.

En 1985, il fonde le groupe Kat Tet avec qui il enregistrera également un album. L’année suivante, il participe au Festival Batouka Festag, au Festival d’Angoulême avec Agouba et au Festival de Barbade avec Archipel. Il devient ensuite membre fondateur du Groov’Ka (1987) et participe au festival CMAC de la Martinique avec le guitariste de jazz André Condouant.

En 1988, il suit un stage de formation avec Nasir Akabrir, le batteur de Dizzy Gillespie et entre ensuite comme batteur du Caraïbe Jazz Ensemble emmené par Germain Cécé de 1989 à 1993, groupe avec lequel il tournera dans la Caraïbe, en métropole et en Allemagne.

En 1994, il participe au Festival de Jazz de Pointe-à-Pitre avec Carnot et Agouba, puis au Festival de Santiago de Cuba avec le guitariste Gilbert Coco. Par la suite, il devient membre du Caribbean Soul Band et du groupe Fewos en Martinique. En 1996, il entre dans le groupe Wopso avec Klod Kiavué, et jouera notamment au Hot Brass à Paris et au festival Back Island Music à Cologne (Allemagne).

En 2001, il réalise une tournée dans l’ensemble de la Caraïbe avec des groupes de la Dominique, Exile One et Ophelia, et participe cette même année au Festival Créole Blues de Marie Galante. L’année suivante, il entre dans la formation animée par Roland Louis, Kéradance, avec laquelle il se produira sur de nombreuses scènes guadeloupéennes et notamment au Festival de Pointe-à-Pitre (2003). C’est à cette époque qu’il joue également dans MounaJazz avec Franck Nicolas et Christian Amour.

En 2004, il forme le Trio Percussion avec Charly Chomereau-Lamotte et Klod Kiavué, et intègre cette même année le groupe Iguane Xtet. C’est l’année de l’enregistrement de leur premier album, « Maagix », présenté sur la scène du Festival de Jazz de Pointe à Pitre en fin d’année. En 2005, outre les concerts donnés avec Iguane Xtet (tournée en Martinique, festival de jazz de Pointe à Pitre, etc.), il joue comme percussionniste au côté de David Murray à Londres (Grande-Bretagne) et au festival de danse de Santa Barbara (USA). En 2006, Iguane Xtet joue au Lamentin Jazz Festival en Martinique, puis participe à la finale du concours national de jazz de la Défense à Paris. En 2007, nominé dans la catégorie « Révélation de l’année » aux prix SACEM Guadeloupe, le groupe retourne à Paris pour le Festival Influences Caraïbes. En 2009, on retrouve Iguane Xtet au Festival Terre de Blues de Marie-Galante, puis en première partie du trio SMV (Marcus Miller, Stanley Clarke et Victor Wooten). C’est l’occasion de commencer à rôder les titres qui composeront le prochain album du groupe, prévu pour être enregistré en 2010.

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com
TOP